Archives pour la catégorie Réflexion

Mulot et courtilière

Depuis peu, nous avons un véritable jardin, un espace de 2.5 ares où nous avons semé maïs, tournesol, salades, radis …et repiqué de mignons replants de tomates, choux, poireaux, …
Le terrain est infesté de courtilières et de mulots dont tous les voisins se plaignent.
Nous avons décidé de prendre le taureau par les cornes et d’agir.
Donc passage dans les jardineries de Belfort et prise d’infos sur « google ».

Traitement dans le « respect de la nature » puisque certains autres produits ont disparu…

  • pour les courtilières micro-vers nématodes sc à 31 € ! (faut espérer que cela sera efficace)
  • pour les mulots favoriser les prédateurs naturels – mdr – chouettes, hermines et… sangliers ! Je vois d’ici la tronche du jardin après leur passage 🙂 . C’est ICI. Bonne rigolade ! Reste aussi le piégeage sans les tuer (cage ici) 14 € quand même ! Sans les tuer c’est pour faire de l’élevage ? les mettre chez le voisin ?

Le jardinage raisonné a donc ses limites. J

Chut… secret j’ai commandé 16 de ceux-là.

Je pense trop (lecture) Christel Petitcolin

51NJFnt8tFL._SX331_BO1,204,203,200_Fin février 2016, je trouve (on m’aide …) le livre de Cyril Malka. C’est une lecture décisive vers la compréhension de ce que je viens de vivre depuis plus de 3 ans. Je mettrai encore  6 mois à croire à l’impossible ! Je crois à ce moment que je ne trouverai pas mieux … Erreur ! Lire ici.
Ma psy, toujours elle, m’oriente vers une partie de mon passé que je croyais à jamais oublié : la surdouance, quel affreux mot qui me ramène 40 ans en arrière ! Christelle me prête le livre de Christel Petitcolin  qui agite mes

Continuer la lecture de Je pense trop (lecture) Christel Petitcolin

PN vs DA

Les failles narcissiques complémentaires. Manque chez l’un (DA), crainte de l’abandon chez l’autre (PN ?)

de Scarlett..

On retrouve également le côté addictif derrière toutes les relations toxiques. Pervers narcissiques et « victimes » ont des cerveaux calibrés pour l’addiction. C’est cela qui explique que vous retourniez au casse-pipe encore et encore. Vous êtes conditionnée pour associer les hormones de la récompense avec la présence du pervers. Une fois que cette fusion est opérée, et qu’on n’a pas la force mentale de dire STOP, on en arrive à des extrémités regrettables comme les tentatives de suicide, les maladies psychosomatiques et autres troubles qui affectent une vie.

Continuer la lecture de PN vs DA