Variole du singe, un air de déjà vu

La variole du singe arrive, Bill l’annonçait déjà en 2021 et le G7 a déjà fait une simulation de pandémie pour en mesurer les impacts et les besoins (entre autres …en vaccin).

Ce jour, 7 cas en France d’une maladie qui se transmet peu entre les hommes et dont la plupart des cas ne sont pas graves et qui ne nécessitent pas de traitement. La monkeypox n’est pas éradicable, c’est une zoonose, contrairement à la variole éradiquée grâce à l’isolement drastique (et militaire) des malades et contacts.

En Angleterre on se prépare sérieusement …

Le Service National de Santé vient de modifier sa fiche sur la «variole du singe», pourtant en ligne depuis plusieurs mois: la mention «ne se transmet pas facilement entre les personnes» a été remplacée…par son contraire !

En France, on n’est pas en retard non plus puisque la vaccination vient d’être autorisée (c’est ICI sur legifrance) et les médias commencent leur matraquage …

Décidément, on ne va pas s’en sortir… Les pandémies s’annoncent à l’avance par ceux-là mêmes qui financent des recherches pas nettes sur des combinaisons de virus… Y aurait-il un rapport de cause à effet ? Bill médium ou nouveau Nostradamus ?

B.Gates prévient les gvts de se préparer à des attaques terroristes au virus de la variole et demande des Mds
Des flacons «variole» sont inexplicablement découverts dans un labo de Philadelphie🇺🇸. FBI et CDC les sécurisent et enquêtent.

Et le covid n’est pas mort…

Le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un nouveau signal d’alerte concernant la menace persistante du coronavirus. Pour l’OMS, la pandémie continue. Tedros Adhanom Ghebreyesus met en garde et rappelle que la situation reste critique et que « ce n’est pas fini dans tous les pays ». La lutte contre le Covid-19 restera encore au cœur des discussions pour cette 75e Assemblée mondiale de la santé (AMS) qui se tient actuellement à Genève, en Suisse. (la suite ICI).

 

Je partage...