Construction d’une muraille de fer pour préparer la guerre chaude

Il y a des semaines où on plonge au plus profond de la connerie humaine (c’est ICI) mais on peut aussi trouver, même sur Youtube, une pépite avec seulement 195.000 vues alors qu’elle en mériterait 2.000.000.

Guy de La Fortelle alias « L’investisseur sans costume » nous explique TOUT grâce à une analyse géopolitique, géographique et économique les enjeux du conflit en Ukraine mais pas que… Cette vidéo c’est aussi mieux comprendre la guerre froide, la guerre chaude à venir, la construction d’une nouvelle « muraille » pour nous séparer de la Chine,  la première et deuxième guerre mondiale, la « guerre » du covid, le tout étayé et expliqué simplement (je remercie Momotchi de me l’avoir fait découvrir : présente sur gettr/twitter…).

 

On est à des années lumière du pangolin, de la soi-disant puissance européenne et de toute les inepties que déversent les grandes chaînes de TV et tout devient encore plus clair…

Merci à lui pour ce travail qui devrait être celui des journalistes et autres intervenants experts/spécialistes de plateaux TV.

De l’auteur :

Le fer résonne à nouveau en Europe mais celui des armées laissera bientôt la place à celui du rideau qui se ferme à nouveau dans un fracas de ferraille. La hideuse séparation enfoncée à Berlin au siècle dernier se reforme à Kiev, plus lointaine mais terrible également. Cette fois, le rideau a les dimensions d’une Grande Muraille de Fer. Permettez-moi d’emprunter une maxime à Bruno Bertez pour commencer ce papier : Nous allons regarder les événements d’aujourd’hui avec les yeux de demain et l’expérience d’hier ajouterais-je. N’est-ce pas ambitieux. Et pourtant j’ai l’orgueil de penser qui nous y parviendrons. Vous me direz et si c’est le cas, partagez cette vidéo à vos réseaux, transférez-la à votre carnet d’adresses, republiez-la je vous en conjure derrière les principes, Bruxelles se suicide et nous entraîne dans sa chute. La guerre d’Ukraine cristallise nombre de conflits internes à la région, propres à l’équilibre européen, liés au mauvais jeu des Biden — père et fils — de la CIA et de Blackwater, attisés par les névroses russes, les humiliations américaines, le retour gagnant de Poutine sur la scène internationale… Tous ces conflits secondaires s’effacent sur le temps long devant la grande matrice géopolitique de notre temps : La confrontation entre les États-Unis et la Chine pour la suprématie. L’Ukraine ne fait pas exception…

La suite en version écrite est ICI. Je me suis permis d’en faire un pdf qui est ICI. La vidéo pour archivage est ICI.

Un petit bémol, de ma part, mais  qui peut laisser penser que ça va « péter ». La Finlandisation évoquée dans le document ne sera peut-être plus d’actualité longtemps car la première ministre de Finlande, Sanna Marin, a déclaré lors de ses vœux que son pays se réservait “le droit de déposer une demande d’intégration à l’Otan » alors même que le pays a choisi la neutralité depuis 45.

Comme Zelensky, c’est une Young leader ! (tout comme E. Macron, A. de Montchalin, T. Pesquet… Les young leaders de Klaus Schwab sont ICI ceux de 2020/21 ICI et leurs partenaires ICI. Attendez_vous à quelques surprises  😀 .

Nul doute que V. Poutine va considérer cette demande comme une provocation.

Partager sans modération…

Quelques compléments vidéo…

 

 

Je partage...